Communiqué de presse, 22 janvier 2016

Opération chloroforme

L’hebdomadaire Valeurs Actuelles a publié dans son numéro paru le 21 janvier 2016 un article relatif à la situation des Ateliers des Grands-Augustins (lien vers l’article: http://www.valeursactuelles.com/latelier-de-picasso-hotel-de-luxe-ou-lieu-de-memoire-58643). Cet endroit mythique où vécurent Jean-Louis Barrault puis Pablo Picasso est en effet menacé d’être transformé en résidence hôtelière. Face à l’émotion considérable provoquée par ce projet, la mairie de Paris a publié le 16 juillet dernier un communiqué fantaisiste ne reposant sur aucun élément vérifiable. Malgré les demandes réitérées d’élus, du CNEA et du Comité de défense des Ateliers des Grands-Augustins, Mme Hidalgo n’a toujours pas répondu aux questions relatives à cette situation qui dure depuis maintenant…cinq mois! Dans ces conditions, le CNEA (Comité national pour l’Education Artistique) et le Comité de défense des Ateliers des Grands-Augustins ont déposé une demande d’annulation du permis de construire le 15 septembre dernier.

Qui est prêt à relever le défi ?

Nous appellons les journalistes, et tout particulièrement ceux de l’audiovisuel, à se saisir de ce dossier dont nous détenons les pièces essentielles prouvant que le communiqué du 16 juillet est de nature à tromper l’opinion publique et ne repose sur aucun élément tangible, et demandons solennellement à la mairie de Paris de rendre publiques les documents qui rendraient crédible sa position, pour le moment intenable. A cet effet, nous proposons qu’un débat soit organisé sous forme de table ronde avec les différents protagonistes (représentants du gouvernement, de la mairie de Paris, maire du VIème arrondissement, société Helzéar, Chambre des huissiers de justice de Paris, CNEA et Comité de défense des Ateliers des Grands-Augustins).

Par ailleurs, face à ce qui constitue sans doute l’un des plus importants scandales de notre époque en matière de patrimoine, le CNEA et le Comité de défense décident de saisir à nouveau le président de la République, qui jugeait en 2013 « que ce dossier devait être traité comme prioritaire », pour lui demander d’user de son autorité face à l’inertie du gouvernement et à la mauvaise foi évidente de certains représentants de la municipalité.

Il va de soi que si les engagements pris en juillet dernier, relatifs à la « sanctuarisation » du Grenier, étaient respectés, le CNEA ne manquerait pas de retirer immédiatement sa demande d’annulation de permis de contruire.

On imagine la jubilation de certains nostalgiques du Caudillo à l’idée de pouvoir occuper bientôt cet espace mythique, là où Picasso peignit Guernica, l’une des œuvres les plus représentatives de la dénonciation de la barbarie, et qualifié à juste titre par le réalisateur Carlos Saura de « patrimoine de l’Humanité »*. La destruction des statues du Bamiyan par les talibans a fait à l’époque l’objet d’une indignation générale…ou presque. Il serait fâcheux que Paris soit la risée du monde entier du fait des appétits financiers de quelques iconoclastes se posant, qui plus est, en défenseurs du patrimoine ! Certains jugeront ces propos excessifs. Nous en assumons l’entière responsabilité et n’hésiterons pas à utiliser tous les moyens que la démocratie met à la disposition des citoyens pour que la décision prise à l’unanimité le 13 mai 2014 par la Commission régionale du patrimoine et des sites, à savoir le classement des Ateliers des Grands-Augustins à l’inventaire supplémentaire des monuments historiques, ne soit pas bafouée. Le Grenier des Grands-Augustins doit être et sera rouvert au public, et tout particulièrement aux scolaires.

P/O le conseil d’administration du CNEA, Alain Casabona, délégué général

le conseil d’administration du Comité de défense des Ateliers des Grands-Augustins, Michel Cantal-Dupart, président

* site du CNEA: https://lecnea.wordpress.com/ (ce site est régulièrement actualisé)

adresse mail: c.n.e.a@wanadoo.fr

Merci à tous ceux qui voudront bien diffuser cet article. 

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s