Article paru dans Le Parisien le 20-04-15

L’UNESCO se saisit du dossier du Grenier Picasso

7, rue des Grands Augustins (VIe), juin 2013. Dans ce grenier, Pablo Picasso a peint en 1937 «Guernica» pour dénoncer la guerre civile espagnole                                                                                                                                                                                             7, rue des Grands-Augustins (VIe), juin 2013.  Dans ce grenier, Pablo Picasso a peint en 1937 «Guernica» pour dénoncer la guerre civile espagnole (LP/Ph. Baverel.)

L’UNESCO a décidé de transmettre le dossier du grenier Picasso, situé au 7, rue des Grands-Augustins (VIe), au centre du patrimoine mondial, l’un des services de l’organisation non gouvernementale. L’UNESCO estime que ces combles où Pablo Picasso peignit en 1937 «Guernica» pour dénoncer la guerre civile espagnole, sont «un lieu chargé de mémoire pour Paris, pour la France et pour la culture artistique mondiale».

C’est la France qui doit présenter la candidature de ce site à l’UNESCO. En mai 2015, la Ville de Paris doit se prononcer sur le permis de construire déposé le 5 août 2014 par la chambre des huissiers de justice de Paris, propriétaire de l’immeuble dont elle veut faire une «résidence hôtelière de 25 chambres».

Philippe Baverel

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s