Première exposition: l’Education Artistique au service de la Paix

Quelques jours avant l’inauguration officielle du Grenier, le CNEA avait organisé, en octobre 2002, à la demande de la Yehudi Menuhin Foundation, une exposition présentant des dessins d’enfants palestiniens et israéliens.

IMG

Conférence de presse

 

IMG_0004

Aperçu de l’exposition

 

IMG_0002

Plantation symbolique d’un olivier

 

Faisons un rêve

 

IMG_0001

La Colombe de la Paix

 

IMG_0003

Un hôte de marque: André Azoulay, conseiller du roi du Maroc, entouré de Christine Roger-Garcia et d’Alain Casabona

 

UN SOMMET AVORTE

Quelques mois plus tard, à l’occasion des Rencontres de Versailles, le CNEA avait fait la proposition de participer bénévolement à l’organisation d’un sommet sur l’éducation artistique, réunissant les pays membres de l’ALECSO (Organisation Arabe pour l’Education, la Culture et les Sciences), mais aussi l’Etat d’Israël. Cette proposition avait été accueillie avec enthousiasme, mais n’a malheureusement pû être réalisée, sans doute pour des raisons qui dépassent largement les motivations de ceux qui portaient ce projet. Plusieurs réunions préparatoires avait été organisées, notamment à Tunis avec le Président de l’ALECSO, et au Caire avec le ministre de la Culture.

IMG_0005

Alain Casabona et Mongi Bousnina, président de l’ALECSO

IMG_0011

Alain Casabona et Farouk Hosni, ministre égyptien de la Culture

Au centre, le grand pianiste Ramzi Yassa

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s