SOMMET UNESCO-CNEA

SOMMET EUROPEEN DE L’EDUCATION ARTISTIQUE.

 En 1999, quelques semaines après la disparition de Lord Yehudi Menuhin*, qui venait d’interpeller le Conseil Européen pour dénoncer  l’indigence des moyens consacrés à l’Education artistique (cf  Appel ci-dessous),  le Directeur général de l’UNESCO, M. Federico Mayor, a demandé au CNEA d’organiser, au siège de l’ONG, le premier Sommet Européen pour l’Education artistique. Le CNEA a accepté de remplir cette mission à titre gracieux. Conformément au vœu exprimé par la direction générale de l’UNESCO, cette réunion n’a fait l’objet d’aucune dépense publique, le CNEA ayant sollicité  le soutien de quelques partenaires, au premier rang desquels les groupes IGS (Institut de Gestion Sociale) et Promodès. Ce travail considérable a demandé une préparation de plusieurs mois et n’a pu être réalisé que grâce à notre équipe de bénévoles et, bien sûr, au personnel de l’UNESCO.

L’action s’est déroulée en deux temps :

  • Le mercredi 3 novembre 1999, à l’occasion de la 30ème session de la Conférence générale de l’UNESCO, un Appel solennel « En faveur de la promotion de l’Education artistique et de la créativité à l’école, dans le cadre de la construction d’une culture de la paix » a été lancé par M. Mayor, devant les représentants des Etats membres et en présence de nombreuses personnalités. A la suite de cet Appel, une conférence a été organisée au siège de l’AMF (Association des Maires de France), sous la présidence de M. Jean-Paul Delevoye,  suivie d’un déjeuner à l’Elysée.
  • Le lundi 20 décembre 1999, la tenue du  Sommet, sous le Haut patronage du Président de la République et de M. Koichiro Matsuura, nouveau DG de l’UNESCO,  et la présidence de Mme Viviane Reding, Commissaire européen  à la Culture et à l’Education.

Le Sommet s’est terminé par un gala, présidé par Mme Catherine Trautmann, ministre de la Culture et de la Communication. De nombreuses interventions d’enfants ont ponctué cette journée mémorable. Parmi les décisions adoptées, retenons le projet d’organisation d’une  SEMAINE EUROPEENNE DE L’EDUCATION ARTISTIQUE, proposée par le CNEA (cf conclusion de l’Appel lancé par M. Mayor).

Cette proposition, pourtant adoptée à l’unanimité, est restée sans suite… Le CNEA a décidé, lors de la réunion du Conseil d’administration du 18 juin 2014, de saisir à nouveau l’UNESCO, la Commisssion Européenne, le Gouvernement français,  les présidents des associations  de régions et départements de l’hexagone, ainsi que l’Association des Maires de France, pour leur demander d’activer ce projet qui, dans le contexte international actuel, nous semble conserver toute sa pertinence, et pourrait être étendu à l’ensemble des nations.

Les documents que nous vous présentons témoignent de l’importance de cette manifestation  sans précédent (cf invitation à la Conférence générale de l’UNESCO, Appel lancé par M. Federico Mayor, illustrations, invitation au Sommet Européen, déclaration de M. Koichiro Matsuura), ainsi qu’une  tribune présentant l’analyse du CNEA sur la politique d’Education artistique en France « Quand la pyramide repose sur sa pointe »).

NB /légendes des photos:

  • Federico Mayor lançant l’Appel devant les membres de la Conférence générale
  • Les ambassadeurs pour la Paix de l’UNESCO et le représentant du CNEA, de gauche à droite: Mstislav Rostropovitch, Alain Casabona, Chow Ching Ling, Yaakov Agam, Roger Coggio, Ousmane Sow, Hanna Schygulla, Miguel Angel Estrella, Laredj Waciny.
  • Conférence de presse au siège de l’AMF, de gauche à droite: Richard Bohringer, Marie-Thérèse Meunier, Gérard Garouste, Francis Perrin, Jean-Paul Delevoye, Alain Casabona, Jean-Pierre Wallez
  • Réunion Elysée, de gauche à droite: Isabelle Carré, Maurice Béjart, Jean Musitelli, Koichiro Matsuura, Sylvie Guillem, Roger Serre, Jacques Chirac, Daniel Picouly, Michèle Cotta, Dee Dee Bridgewater, Robin Renucci, Alain Casabona, Luc Vandevelde

*Entre autres distinctions, Lord Yehudi Menuhin reçut le Nehru Peace Prize for International Understanding en 1960. Il fût ambassadeur de bonne volonté pour l’UNESCO de 1992 à 1999 et présida le Conseil International de la musique de l’UNESCO entre 1969 et 1975, multipliant les démarches humanitaires.

Lors Yehudi Menuhin lançant son appel à la Communauté internationale

Lord Yehudi Menuhin lançant son appel à la Communauté internationale

 

Mstislav Rostropovitch s'entretenant avec Fédérico Mayor, DG de l'UNESCO

Mstislav Rostropovitch s’entretenant avec Fédérico Mayor, DG de l’UNESCO

 

IMG_0003

Ousmane Sow

 

réception à l'Elysée, le jour du Sommet. De gauche à droite, Koïchiro Matsuura, nouveau DG de l'UNESCO, s'entrenant avec Alain Casabona et Maurice Béjart

Réception à l’Elysée le jour du Sommet.

De gauche à droite: Koïchiro Matsuura, nouveau DG de l’UNESCO, Alain Casabona, Maurice Béjart & Sylvie Guilhem

 

APPEL DE LORD YEHUDI MENUHIN

INVITATION UNESCO 3 NOVEMBRE 1999

APPEL DE M. FEDERICO MAYOR

VISUEL FEDERICO MAYOR

VISUEL AMBASSADEURS UNESCO

VISUEL CONFERENCE AMF

VISUEL REUNION ELYSEE

INVITATION AU SOMMET DU 20 DECEMBRE 1999

DISCOURS DE M. MATSUURA

TRIBUNE CNEA 1999

LETTRE DU CNEA AUX DEPUTES EUROPEENS

 

 

 

 

Publicités